Plateau de Beille – L’Orry

Première en raquette sur le plateau de Beille

Date : 17 Janvier 2010
Distance : 6.1km
Denivelé: 312m

Après s’être fait offrir des raquettes à neige par le Père Noël, aucune occasion ne s’était encore présentée pour aller randonner dans la neige. N’y tenant plus, nous nous contentons d’une météo couverte pour filer vers le plateau de Beille, domaine de ski de fond et de raquettes à 1h30 de Toulouse.

Arrivés sur le plateau, quelques nuages empêchent le soleil de traverser, mais de belles éclaircies nous réchauffent par moment. Nous décidons d’attaquer par un itinéraire balise en rouge : l’Orry, annoncé à 7.5km. Nous découvrirons qu’en fait nous n’avons fait que 6.1km.

On débute en longeant le remonte-pente de la piste école avant de s’enfoncer sur une trace étroite dans les arbres. La chaleur des derniers jours a fait fondre toute la neige que l’on pouvait trouver sur les arbres. Mais l’épaisseur au sol est suffisante pour marcher. Après une légère pente, on attaque une forte descente qui nous amène sur la jasse de Géryès. On progresse alors hors de la forêt en direction du Mont Redon.

A découvert, le froid nous envahit, et c’est avec réconfort que nous prenons un thé au bout de cette langue du plateau de Beille qui s’avance au dessus de la vallée d’Ax. On profite de la vue sur le pic de St Barthélemy. Nous prenons le chemin du retour pour à nouveau entrer dans la forêt. On emprunte un chemin différent de l’aller, ce qui évite d’avori à affronter dans le sens de la montée la terrible descente du début.

On retrouve assez rapidement la station où une délicieuse odeur de crêpe nous attire irrémédiablement vers des chaises en plein soleil. Mais le temps se couvre et il est temps de rentrer à Toulouse, en se promettant de revenir explorer les recoins de ce domaine, et de manger d’autres crêpes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *